Les vestiges du prieuré du Mez de la Madeleine


Vue du Prieuré en 1956

 

Il y a onze siècles était fondée l'abbaye de Cluny et l'ordre monastique correspondant. Rapidement un vaste réseau de plus d'un millier de prieurés furent construits dans toute l'Europe.

Perché sur un promontoire, le prieuré du Mez date du XIe siècle, relevant des religieux de la Charité-sur-Loire.

En 1157, est mentionnée une charte du Comte Henri par laquelle ce seigneur donne au prieuré les droits de justice et conforte les acquisitions précédentes.

L'édifice est mentionné en 1223 et possède un domaine agricole, des terres labourables, des vignes et des prés. Les moines auront recours à une main d'œuvre jusqu'au premier quart du XVe siècle.

En 1358, les règles de succession pour le royaume de France entre Jean II et Charles de Navarre et la guerre de 100 ans ravageront tous les lieux des environs de Provins, le prieuré ne sera pas épargné.

Mais c'est la fureur des huguenots en 1560 dans le conflit incessant entre catholiques et protestants qui aura raison des monastères qui, cette année là, furent pillés et brulés dont le prieuré du Mez de la Madeleine et Saint Léonard.